Date de publication : 4 juillet 2023

Les investisseurs sont constamment confrontés à des choix à soupeser avec précaution.

Dans quoi investir, où investir, quand investir?

Cela dit,  même une fois après avoir choisi un ou plusieurs actifs dans lesquels investir, il reste une étape à ne pas négliger : le choix de la devise. 

Si certaines personnes voient les devises comme de simples actifs à des fins spéculatives dont le taux de change varie, leur rôle dans l’investissement n’est pas moindre. 

En effet, les devises jouent un rôle essentiel dans les investissements internationaux, car elles déterminent la valeur relative des actifs et peuvent influencer les rendements des investissements.

En d’autres termes, acheter une action en dollar, en euros, en yen? quel serait le choix le plus profitable. 

Les taux de change entre les devises peuvent varier considérablement et peuvent avoir un impact sur la valeur de vos investissements. 

Par exemple, si vous investissez dans une devise qui se déprécie par rapport à votre devise de référence, cela peut réduire la valeur de votre investissement, même si l’actif concerné est performant. Il est donc important de suivre de près les perspectives des taux de change pour prendre des décisions adaptées.

Si un investisseur choisit un marché en pleine croissance dont la devise se renforce face à sa devise de référence, il sera grandement récompensé.

Néanmoins, il existe également le risque que le marché et la devise connaissent une évolution défavorable, entraînant ainsi à la fois une perte en capital dans la monnaie étrangère et une perte de change. 

Dans le choix des devises tout comme dans l’élaboration de votre portefeuille d’investissement, la diversification est primordiale :

Investir dans différentes devises peut vous aider à diversifier votre portefeuille et à réduire le risque de perte potentielle. Les fluctuations des taux de change peuvent avoir un impact significatif sur la performance de votre investissement, et la diversification des devises peut contribuer à atténuer cet effet.

Les devises sont étroitement liées à l’inflation : 

Nous le savons déjà, l’inflation correspond à la hausse généralisée et durable des prix. Celle-ci impacte directement le taux de change entre deux devises.

Cependant, si l’inflation est plus élevée dans un pays que dans l’autre, cela influence aussi le taux de change, du fait des politiques monétaires à mener pour lutter contre l’inflation. La devise du pays avec une inflation plus élevée perd de sa valeur et se déprécie, tandis que la devise du pays avec une inflation plus faible s’apprécie sur le marché des changes (Forex).

Le différentiel de pouvoir d’achat entre deux pays mesure la différence de niveau de vie ou de pouvoir d’achat entre eux. Il reflète la capacité d’achat réelle des biens et services dans chaque pays en prenant en compte les différences de prix.

Lorsqu’un pays a un différentiel de pouvoir d’achat plus élevé par rapport à un autre pays, cela signifie que le pouvoir d’achat de sa monnaie est plus fort, ce qui lui permet d’acheter plus de biens et de services.

Le risque de change et sa couverture

Lorsque vous investissez ou effectuez des transactions dans une devise étrangère, vous êtes exposé au risque de change, c’est-à-dire que les fluctuations des taux de change peuvent entraîner des pertes ou des gains sur vos investissements ou transactions.

Pour se protéger contre ce risque, il peut y avoir une couverture, la couverture de change également appelée “hedging de change”, qui offre à l’investisseur une protection contre les variations des taux de change entre deux devises. Fondamentalement, son principe consiste à fixer le taux de change de manière à stabiliser les fluctuations.

En d’autres termes, elle permet de figer et de garantir au moment de la conclusion de l’opération, un cours d’achat / de vente de ses devises pour une opération dont l’échéance et le montant sont déterminés.

Quelle différence de performance selon la devise : l’exemple du NASDAQ

Les performances des 6 dernières années de l’indice NASDAQ en dollars et en euros (hors dividendes) :

Ce tableau comparatif permet de rendre compte concrètement de l’impact de la devise dans la performance d’un actif. 

Lorsque l’épargnant européen investit sur le Nasdaq en dollar, il s’expose à la fois aux variations de l’indice et en plus aux fluctuations entre les devises, ce dernier mouvement pouvant être favorable ou défavorable. 

La colonne « Écart de performance USD-EUR » dans le tableau présente donc la situation où l’épargnant a bénéficié d’un gain additionnel via l’exposition au dollar (lorsque le chiffre est positif) ou bien lorsqu’il aurait été préférable d’avoir une couverture sur la devise (lorsque le chiffre est négatif).

L’impact du cours du dollar sur les ETF

Le cours du dollar peut avoir un impact significatif sur la performance d’un ETF (Exchange-Traded Fund), en particulier si l’ETF investit dans des actifs étrangers ou suit un indice international.

Lorsque le dollar américain se renforce par rapport à d’autres devises, cela signifie que la valeur du dollar augmente par rapport à ces autres devises. Dans ce cas, si un ETF détient des actifs étrangers libellés dans ces devises, la conversion des bénéfices ou des revenus de ces actifs en dollars américains peut entraîner une baisse de la performance de l’ETF.

Par exemple, si un ETF détient des actions européennes libellées en euros et que l’euro se déprécie par rapport au dollar, la performance de l’ETF en dollars américains sera affectée négativement. Inversement, si le dollar américain s’affaiblit par rapport à d’autres devises, la conversion des bénéfices ou des revenus des actifs étrangers en dollars américains peut entraîner une augmentation de la performance de l’ETF. 

Certains ETF peuvent être plus sensibles aux fluctuations des taux de change en raison de la concentration de leurs investissements dans certaines régions ou devises. 

Il est également possible d’utiliser des ETF spécifiques pour se protéger contre les variations du taux de change. Par exemple, certains ETF peuvent être conçus pour suivre la performance d’une devise étrangère spécifique par rapport au dollar américain. Cela permet aux investisseurs de bénéficier des mouvements de change en détenant simplement des parts de l’ETF.

En conclusion, lorsque vous investissez dans un actif financier voici quelques points à considérer lors du choix de la devise de l’investissement :

Devise de votre compte : Si vous détenez un compte dans une devise spécifique, il peut être plus pratique d’acheter l’actif dans cette devise. Cela évitera des frais de conversion de devises supplémentaires.

Actif sous-jacent : Si l’actif financier est adossé à une devise spécifique, il peut être plus logique d’acheter l’actif dans cette même devise. Par exemple, si vous investissez dans des actions d’une entreprise américaine cotée à la bourse de New York, il peut être plus approprié d’acheter ces actions en dollars américains (USD).

Diversification : Si vous cherchez à diversifier votre portefeuille et à réduire les risques liés à une seule devise, vous pourriez envisager d’acheter des actifs dans des devises différentes. Cela peut vous protéger contre la volatilité d’une seule monnaie.

Perspectives économiques : Les perspectives économiques des pays concernés peuvent également jouer un rôle dans le choix de la devise. Si vous pensez qu’une devise spécifique va se déprécier ou s’apprécier par rapport à d’autres, vous pouvez ajuster vos achats en conséquence.

Le rôle des devises dans l’investissement

Category: ÉclaireurÉclaireur Juillet 2023Pour aller plus loin
0

Join the discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *