Date de publication : 6 janvier 2023

Suite à une année boursière tourmentée, les frais seront d’autant plus visibles pour les épargnants. Ce sujet, inlassablement mis en avant par WeSave depuis son lancement, a d’ailleurs refait surface suite au dernier discours de Jean-Paul Faugère (Vice-président de l’ACPR) en décembre 2022. Nous vous proposons par le biais de cet article les points d’attention que chaque épargnant se doit de connaître.

“L’accumulation de frais élevés peut dans certains cas amputer toute espérance de rendement, alors que le retour sur investissement ne bénéficie finalement pour l’essentiel qu’aux intermédiaires financiers.

Jean-Paul Faugère – Vice-président de l’ACPR

Faire attention à la typologie du contrat d’assurance vie.

Deux types de contrats s’opposent à date : Les contrats individuels (WeSave Patrimoine) et les contrats collectifs comme le proposent la plupart de nos confrères. 

Un contrat individuel est un contrat conclu directement entre l’épargnant et l’assureur, donc sans tierce partie intervenante. Les termes du contrat individuel (les frais notamment) ne peuvent être modifiés sans l’aval personnel du client, alors approuvés via un avenant au contrat. 

Un contrat collectif fait en revanche intervenir entre le client et l’assureur un intermédiaire, et c’est cette personne morale intermédiaire qui a alors autorité pour donner ou non son aval aux changements de règles contractuelles initiales, quand bien même le client final n’en serait pas d’accord.

Un focus sur les frais est aussi à faire sur les éléments suivants : 

  • Présence de frais d’entrée
  • Présence de frais d’arbitrage
  • Présence de frais de sortie 
  • Montant des frais de gestion 

Privilégier la gestion passive.

La désintermédiation peut aussi se jouer au niveau des unités de compte. Il existe en effet deux types de gestion pour ces produits : la gestion active et la gestion passive (ETF).

La gestion active vise à offrir à l’investisseur un rendement supérieur à un indice boursier de référence. Cet objectif ambitieux est confié à un « gérant actif », dont la rémunération se traduit par des frais de 2 % en moyenne.

Dans la majorité des cas, sur une épargne à 10 ans, les gérants actifs n’arrivent pas à battre l’indice de référence (1)

La gestion passive, de son côté, réplique simplement la performance du marché : si un indice donné rapporte 7 %, l’ETF associé propose une performance très proche. Elle nécessite donc moins d’opérations, ce qui se traduit par des frais 10 fois moins élevés en moyenne (0,2 %).

La gestion passive, plus fiable et moins chère, serait donc à privilégier pour des investissements à long terme.

Prendre connaissance des frais relatifs aux fonds investis.

Une fois que le travail a été fait sur le choix de l’enveloppe d’assurance vie, la face cachée de l’iceberg doit faire l’objet d’une analyse encore plus approfondie : les frais internes aux fonds.

Afin de faciliter cette marche, chaque client peut demander depuis Mars 2022, auprès du courtier ou de l’assureur un tableau récapitulatif des frais inhérents à chaque fonds investi dans son contrat. Il s’agit du tableau loi pacte.

Les frais de gestion sont prélevés que le fonds présente des performances négatives ou positives. Dans le cas de l’exemple ci-dessous, les frais représentent entre 8 et 17% de la performance finale pour l’épargnant (frais totaux / performance finale).

Par ailleurs, une synthèse doit désormais être présente et à libre disposition sur les sites de chaque courtier présentant les moyennes de frais prélevés dans le cadre d’une gestion libre ou d’une gestion pilotée.

Elle permet donc d’avoir une vision plus claire des frais supposés qui seront prélevés sur contrat chaque année.

WeSave continue de suivre sa feuille de route en présentant des frais moyens de 0,22% sur les fonds investis dans sa gestion pilotée. 

Focus frais de surperformances

Dans certains cas, les fonds peuvent aussi présenter des commissions de surperformance. Cette approche est faite sur le principe du “High Water Mark” – approche signifiant que ladite commission n’est perçue que sur le dépassement du plus haut historique.Cette commission a été perçue par de nombreux fonds en 2021 suite aux excellentes performances des marchés financiers. 

Mise en garde de la part de l’équipe WeSave : Certains fonds, qui après avoir atteint un niveau qu’ils savent être devenus inaccessibles suite à une baisse brutale, décident soit de fermer le fonds, soit prennent des risques excessifs pour essayer de regagner le terrain perdu. 

Comment limiter ce travail fastidieux ?

Depuis plusieurs années, nous mettons à disposition de nos clients la plateforme WeSave Conseil. 

Grâce à l’agrégation de compte (Régulé par la norme DSP2), nous pouvons analyser gratuitement votre contrat afin de déceler les points d’ombres tant sur l’allocation géographique et sectorielle que sur la nature des frais.

Pour cela, il suffit de prendre un rendez-vous avec l’un de nos conseillers qui pourra alors vous fournir une synthèse précise de vos avoirs.

  1. S&P Indices versus Active (SPIVA) scorecards

Maîtriser les frais, oui mais comment ?

Paul Dubourguais
Paul Dubourguais

Paul Dubourguais est responsable du pôle patrimonial chez WeSave. Après ses études en Ingénierie Patrimoniale au sein de l'IUP de Caen, il effectue son début de carrière dans différentes structures de gestion privée. Ayant pour souhait que l'investissement haut de gamme soit accessible pour tous et en toute simplicité il rejoint WeSave afin de contribuer à la distribution de ces solutions digitales.

Category: ÉclaireurÉclaireur Janvier 2023Pour aller plus loin
0

Join the discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *