Date de publication : 24 mars 2017

Assurance vie : un choix déterminant

Assurance-vie : comment sélectionner le bon contrat

Vous souhaitez épargner, vous êtes donc à la recherche d’un contrat d’assurance vie correspondant à vos besoins. Vous allez vous rapprocher d’un courtier qui aura sélectionné les conditions générales d’un contrat qui lui semble être les plus avantageuses. C’est chez cet assureur que les capitaux que vous souhaitez investir seront déposés lors de la souscription du contrat et des potentiels versements complémentaires.

Article : Les 9 bonnes raisons d’avoir une assurance vie 

Distributeur de votre contrat d’assurance vie

Le distributeur est l’entité qui commercialise le contrat d’assurance vie auquel vous souhaitez souscrire. Il est important de vérifier s’il n’existe pas de liens spécifiques entre l’assureur et le distributeur afin d’identifier de possibles connivences.  Ainsi, le distributeur peut aussi être votre banquier ou bien un courtier par exemple.

Contrat individuel ou collectif pour votre assurance vie

Les contrats d’assurance vie se commercialisent sous deux formes : individuel ou collectif.

  • Le contrat individuel est signé entre l’assureur et l’épargnant. Ainsi toutes les modifications du contrat postérieures à la signature devront être acceptées par les deux parties. Les conditions générales sont alors “garanties à vie”, entraînant une plus grande sécurité pour l’épargnant .
  • Pour un contrat collectif, les conditions générales de celui-ci sont signées et négociées entre l’assureur et le distributeur. Ce dernier le proposera aux épargnants qui en deviendront adhérents. Les éventuelles modifications ultérieures du contrat sont négociées uniquement entre l’assureur et le distributeur, l’épargnant n’a aucun pouvoir de décision. La confiance dans le distributeur est essentielle.

Pour plus d’informations, retrouvez dans cet article les différences principales entre ces deux contrats.

Assurance vie mono-support ou multi-support

En optant pour un contrat mono-support, votre épargne sera alors investie uniquement dans un fonds en euros. Ce placement est garanti, c’est à dire que votre capital ne pourra pas décroitre. Le rendement servi par l’assureur variera chaque année et fait l’objet d’un versement en début d’année calendaire suivante.
Dans un contexte de taux bas, la performance des fonds en euros ne donne pas de perspectives de rendement importantes à moyen terme. Le fait que celui est distribué sur internet ou dans votre banque fait une vraie différence. En terme de performance car les fonds en euros distribués sur internet sont en général bien plus performants. Par ailleurs, le choix de l’assureur est important. En effet, chacun aura une gestion spécifique des fonds en euros qu’il émet, d’où des rendements distincts.
Vous pouvez aussi opter pour un contrat multi-support permettant de diversifier votre épargne en investissant dans des unités de compte (UC).
Les UC sont composées de l’ensemble des classes d’actifs financiers (Actions, Obligations… ) hors fonds euros. Les UC bénéficient d’une diversification complète en termes de répartition géographique (Europe, Asie, Amérique du Nord…) ou de répartition sectorielle (Immobilier, Santé, Énergie, Technologie…).
En revanche, le choix du distributeur, et donc indirectement celui de l’assureur, est primordial car c’est ce qui détermine les UC qui seront spécifiquement disponibles au sein de votre contrat. Pour accompagner la prise de décision, le Document d’Informations Clés pour l’Investisseur est mis à disposition. L’article en lien vous détaillera comment lire un DICI et les informations à en retirer.

Assurance vie en gestion libre, conseillée ou sous mandat

Vous devez aussi réfléchir à la façon dont vous souhaitez gérer votre épargne.
3 grands types de gestion existent aujourd’hui :

  • La gestion libre vous permet d’arbitrer vous même la composition de votre portefeuille parmi les UC proposées.
  • La gestion conseillée permet d’obtenir des conseils sur les allocations à mettre en place, que vous pouvez choisir de mettre en oeuvre ou non.
  • La gestion sous mandat vous permet de confier la gestion de votre épargne à la société de conseil qui s’occupe de toutes les opérations d’allocations et de leur suivi administratif. Le conseil dispensé peut être issu de la conviction d’une équipe de gérants qui scrutent et analysent les marchés, ou bien des conclusions d’un algorithme aussi appelé robo-advisor.

Certaines sociétés, comme WeSave, optent pour une gestion sous mandat hybride, où la technologie est supervisée et couplée à l’analyse des gérants pour tirer le meilleur des deux aspects, technologique et humain.

Article : Types de gestion de l’assurance vie : comment choisir ?

En agence, sur internet, les deux

La souscription à un contrat d’assurance vie se faisait traditionnellement en agence auprès de grands acteurs financiers, mais la démocratisation de l’usage d’Internet permet aujourd’hui de proposer des contrats dématérialisés, où tout se fait en ligne. Dans ce cas, assurez vous néanmoins de pouvoir joindre aisément un conseiller compétent. Il est même parfois possible, pour des contrats digitaux, de rencontrer un conseiller, ce qui peut être rassurant.

Frais appliqués à votre assurance vie

L’ensemble de ces choix n’est pas sans conséquence sur votre épargne, car chacun de ces intermédiaires financiers prélève des frais en rétribution des services proposés. Plus les frais seront importants, plus votre épargne sera impactée et moins bon sera son rendement. Assurez-vous donc que les frais soustraits sont en adéquation avec les services dispensés. L’assurance vie s’appréciant sur du long terme, une différence de frais, même minime, entraîne une diminution importante du capital retiré.
L’article en lien vous détaillera la liste des frais qui peuvent être appliqués à votre épargne.

Conclusion

Pour conclure, l’offre dans l’assurance vie est grande. À vous de trouver le contrat qui vous convient tout en minimisant les frais et en maximisant le service associé.

“Qui veut faire de grandes choses doit penser profondément aux détails.” – Paul Valéry

Assurance-vie : comment sélectionner le bon contrat

Stéphane Manelphe
Stéphane Manelphe

Responsable des partenariats chez WeSave Stéphane Manelphe, néophyte de l'assurance-vie à son entrée chez WeSave, a dû intégrer le jargon et les spécificités de ce placement. C'est pourquoi, en accord avec la vision de l'entreprise qui est de démocratiser l'épargne, il a entrepris de vulgariser et retranscrire sa compréhension à destination des non-initiés. Il a ensuite pris en main les partenariats pour continuer l'amplification de la distribution de solutions novatrices.

Category: Mon épargneVie pratique