Date de publication : 7 novembre 2017

vue des actifs bg

Comment bien analyser son contrat d’assurance-vie ?

Vous êtes nombreux à vous interroger quant à la qualité des contrats d’épargne que vous détenez chez des acteurs traditionnels. Il n’est pas si facile d’avoir du conseil « objectif » de la part de votre banquier tant il voudra placer des produits dont les frais peuvent nuire à la performance de votre contrat. Cet article vous présente les piliers essentiels pour bien analyser vos investissements dans des contrats d’assurance-vie.
Avant de rentrer dans les détails de vos supports d’investissements, il est important de rappeler que l’analyse de votre contrat repose essentiellement sur votre profil d’investisseur (en fonction de votre capacité et de votre appétence au risque).
L’étude de votre contrat d’assurance-vie repose sur quatre axes fondamentaux : votre allocation d’actifs, la performance de vos investissements, les risques associés à votre portefeuille ainsi que les frais que vous payez pour la tenue de votre contrat et la gestion de vos actifs.

Comment votre allocation d’actifs peut déterminer votre profil de risque ?

À partir de la répartition de vos investissements, vous pouvez d’ores et déjà déterminer la part garantie et celle risquée. Cette première étape est nécessaire pour identifier votre profil d’investisseur. Cette identification est complétée par l’analyse des investissements de votre contrat selon le degré de risque qu’ils représentent. Enfin, l’analyse des supports d’investissements va vous permettre de réaliser l’attente implicite que vous avez de vos investissements.
Nos conseils pour analyser votre allocation d’actifs :

  • Analysez votre profil de gestion. La part de votre épargne qui est garantie permet de définir le contour de votre profil de risque. Moins vous mettez de fonds en euros dans votre allocation, plus votre profil de risque devient agressif.
  • Analysez votre stratégie d’investissement. Au sein des unités de compte, la répartition entre actifs plus ou moins risqués permet d’analyser votre stratégie d’allocation d’actifs.
  • Analysez vos supports d’investissement. La part des fonds actifs dans votre allocation permet de connaître votre appétence à chercher de la surperformance par rapport aux marchés financiers ou si vous souhaitez investir dans les marchés sans particulièrement chercher à les surperformer.


La performance réalisée par vos investissements est-elle en adéquation avec la performance attendue par votre profil d’investisseur ?

L’analyse de votre performance repose notamment sur le profil de risque que vous avez défini, il est donc important de répondre le plus honnêtement possible à votre questionnaire de risque (comme celui présent sur le simulateur de WeSave) afin de pouvoir comparer vos investissements à ceux qui devraient être réalisés dans le cadre d’un portefeuille cible correspondant à votre profil de risque recommandé.

Comparaison d’un fonds actions France croissance avec son indice de référence

Sources : Bloomberg, WeSave

Nos conseils pour analyser la performance de vos investissements :

  • Analysez les performances passées de votre allocation. La performance attendue de votre contrat est fortement liée à votre allocation actuelle.
  • Analysez la performance de vos fonds. Comparez la performance de vos fonds avec leurs indices de référence. Seulement 20 % des fonds actifs battent leur indice de référence. Avez vous investi dans ces fonds ? Nous vous conseillons par ailleurs d’investir dans des fonds passifs ou ETF.
  • Analysez votre performance anticipée. En fonction du projet défini et de votre objectif (horizon d’épargne et montant à atteindre), vous pouvez étudier sa faisabilité grâce à la performance espérée de votre allocation.

Connaissez vous réellement les risques auxquels s’exposent vos investissements ?

Pour bien analyser les risques de vos investissements, commencez par examiner les risques de pertes auxquels vous êtes exposés. Pour cela, utilisez l’historique de valorisation de votre contrat pour mesurer les pertes réalisées par le passé d’une allocation similaire à la votre ainsi que les pertes potentielles auxquelles vous êtes exposés à horizon 1 an.
Par ailleurs, les sources de risque au sein de vos classes d’actifs sont aussi importantes à étudier. En effet, chacune des classes d’actifs participe différemment au risque total de votre contrat. Il est donc nécessaire de bien identifier les classes d’actifs qui participent fortement au risque du contrat pour mieux gérer son portefeuille.
Enfin, « mesurez » le degré de diversification de vos investissements. Il est en effet conseillé de ne pas concentrer votre épargne sur une seule classe d’actifs, afin de diminuer les risques en cas de baisse des marchés.

Contribution à la volatilité de chacune des classes d’actifs

Sources : WeSave

Nos conseils pour analyser les risques auxquels s’exposent vos investissements :

  • Analysez des mesures de risques clés. Surveillez les niveau de pertes passées (Maximum Drawdown) et envisagées (Expected Shortfall) de votre allocation.
  • Analysez les sources de risque. Il s’agit de la contribution de chacune des classes d’actif au risque (volatilité dans la majorité des cas) de votre contrat.
  • Analysez la diversification de vos investissements. Il existe plusieurs ratios pour mesurer la qualité de la diversification de votre épargne dont l’indice Herfindahl, par exemple.

Les frais liés à votre contrat et vos investissements sont-ils trop importants ?

Dans un premier temps, analysez les frais qui sont liés uniquement à la gestion de votre contrat. En effet, les acteurs traditionnels prélèvent en moyenne jusqu’à 5 % de frais sur votre contrat. Il s’agit des frais d’entrée ou de sortie, des frais d’arbitrages ainsi que des frais liés à un éventuel mandat d’arbitrage.
Ensuite, examinez les frais de gestion internes aux unités de compte dans lesquelles vous êtes investis. Ces frais sont souvent négligés par les investisseurs mais leur impact est fort sur le long terme.
Enfin, comparez l’ensemble des frais prélevés sur votre contrat avec les frais totaux prélevés par WeSave sur ses contrats.

Nos conseils pour analyser les frais que vous payez :

  • Analysez les frais de votre contrat. Il s’agit des frais prélevés par votre banquier : frais de versements, de dossier, d’arbitrages et les frais liés à votre mandat de gestion.
  • Analysez les frais internes aux fonds que vous utilisez. Chacun des fonds sur lesquels vous êtes investis commissionne des frais de gestion. Les frais les plus élevés concernent les fonds actifs. Ils s’élèvent à environ 2 % contre 0,3 % pour les fonds passifs.
  • Analysez les frais totaux liés à votre contrat. Comparez les frais totaux que vous payez avec les frais prélevés par WeSave.

En conclusion, notre conseil pour bien analyser son contrat d’assurance-vie est de se focaliser sur l’allocation de votre portefeuille (vérifier si vous respectez bien votre profil de risque), sur la performance de vos investissements (favoriser les fonds passifs ou ETF), sur les risques auxquels s’expose votre contrat (surveiller les pertes réalisées et envisagées) et enfin les frais totaux que vous payez (faire attention aux frais internes « cachés » des fonds actifs).
Vous pouvez vite vous rendre compte que l’analyse d’un contrat n’est pas une tâche simple à réaliser surtout si vous manquez de données relatives aux fonds que vous avez choisis. C’est pour cela que WeSave a développé pour vous un agrégateur de compte qui permet bien plus que de la visualisation de solde de compte sur une même plateforme. En effet, WeSave Conseil, notre solution d’agrégation de compte, est aussi capable d’analyser tous vos contrats d’assurance-vie et vous apporter les recommandations nécessaires pour améliorer le comportement de votre épargne.
Souscrivez dès maintenant à la version bêta sur https://getwelearn.fr

Comment bien analyser son contrat d’assurance-vie ?

Yassine Saddiki
Yassine Saddiki

Gérant de Portefeuille chez Anatec/WeSave

Category: ÉclaireurÉclaireur Novembre 2017Vie pratique