ÉclaireurÉclaireur Novembre 2020

Le rituel revient tous les quatre ans : la présidentielle américaine et les spéculations boursières lui étant attachées. Le choix du leader de la plus grande puissance économique et financière au monde ne peut évidemment qu’avoir des incidences majeures sur les allocations d’actifs. Mais les outrances et l’imprévisibilité de D.Trump ne cessent de dérouter les […]

ÉclaireurÉclaireur Octobre 2020

Macro-économie : Le secteur bancaire a été très longtemps un secteur majeur au sein des indices d’actions européennes, mais son poids dans le Stoxx600 est passé de 16.8% fin 2001 à 5.3% aujourd’hui, soit 11.5% de moins.En dépit des très importants dividendes versés par ces établissements, l’indice bancaire a perdu 55% de sa valorisation boursière, […]

ÉclaireurÉclaireur Octobre 2020

La crise sanitaire de la COVID-19 a incité, et même souvent contraint, les Français à épargner bien plus qu’à l’habitude. Certaines dépenses n’ayant pu être réalisées pendant ou après le confinement, ou bien encore par crainte d’un avenir difficile (chômage potentiel, fiscalité future…), ce sont près de 100 Mds € de surcroît d’épargne qui pourraient […]

ÉclaireurÉclaireur Octobre 2020

Après plusieurs mois de forte hausse, les actions ont finalement baissé en septembre. Les investisseurs se sont inquiétés de la concentration de performance autour des valeurs technologiques américaines, d’où des prises de profits brutales. Par ailleurs, les mesures de re-confinement partielles se sont superposées avec l’essoufflement de la reprise économique, incitant à plus de prudence. […]

ÉclaireurÉclaireur Septembre 2020

Macro-économie : Afin de produire des biens ou services ensuite exportés, il est souvent nécessaire de faire venir au préalable des composants de l’étranger. Le ratio entre exportations et importations, aussi appelé ratio de couverture,  permet de mesurer le degré d’indépendance économique d’un pays. Un ratio de couverture inférieur à 1 signifie qu’en agrégé le […]

ÉclaireurÉclaireur Septembre 2020

Les déconfinements ont permis aux économies de retrouver autour de 90% à 95% de leurs rythmes habituels, mais un certain essoufflement s’installe après la reprise initiale. Ceci peut s’expliquer par l’inquiétude des agents économiques due à la résurgence du nombre de cas de COVID, et parce que certains secteurs ne peuvent pas reprendre une activité […]